Maintenant que j’y réfléchis je me demande bien ce que je pouvais manger avant. Ce qui est sûr c’est qu’au niveau équilibre alimentaire j’ai beaucoup gagné depuis que je suis végétalienne.

Je vous fait donc un petit topo sur ce qui est entré dans ma cuisine depuis que j’ai changé d’alimentation. Cela permettra de vous donner un aperçu des ingrédients basiques pour une cuisine végétalienne. Vous les utiliserez souvent sans avoir besoin d’investir une fortune.

Tous ses aliments peuvent paraître cher à l’achat, mais l’économie faite lorsqu’on arrête de consommer des produits d’origine animal permet de choisir des ingrédients de qualités. De plus vous en aurez pour longtemps (la plupart sont de longue conservation).

Je n’ai pas mentionné les fruits et légumes qui sont évidement la base de cette cuisine.

Les légumineuses

Avant je n’arrivais même pas à finir une boite de conserve de lentilles, maintenant c’est un plaisir et rien de plus pratique, une bonne portion de protéine qui me cale bien.

Les légumineuses sont les aliments les plus riches en protéines, mais également riches en fer.

Les céréales

Je suis une fervente addict des pâtes mais celles-ci n’ont pas le plus grand intérêt au niveau nutritionnel. Je mange donc du riz mais attention gluant, il est bien meilleur cuit ainsi. Il vaut mieux choisir des céréales complètes, le riz semi complet est plus parfumé pour ne rien gâcher.

 

Les céréales apportent glucides et protéines. Complètes, elles contiennent aussi du fer, des fibres, et bien d’autres minéraux.

Les oléagineux

Les oléagineux sont riches en lipides de bonne qualité, en protéines, et en divers minéraux comme le calcium, le zinc ou le magnésium.

La levure maltée

C’est mon achat de l’année dernière, je n’avais jamais fait l’effort d’en chercher vraiment. C’est ma découverte préférée, j’adore ça, j’en met partout.

Elle est riche en protéines et aussi en nombreux acides aminés indispensables. Elle est très utile car contient beaucoup de vitamines B qui sont difficiles à trouver dans les végétaux.

Les graines germées

Je me souviens en avoir mangé enfant dans un restaurant bio, j’avais adoré, puis le scandale sur les pousses de haricots de soja aux OGM m’a fait peur. Aujourd’hui je les fait pousser moi même ou les achète en magasin bio, délicieuses. J’ai ma préférence pour les graines d’alfalfa (= luzerne) et de radis.

Les graines germées sont extrêmement riche en vitamines ( C, A, E, D, K, B) et en minéraux (phosphore, calcium, magnésium, potassium, fer) .

Le soja

Ce sont les protéines d’origine végétale qui remplacent le mieux celles d’origines animales, car elles contiennent à elles seules tous les acides aminés essentiels. 

L’assaisonnement

Le lait

Je consommais très peu de yaourt et de lait tel quel, mais pour les desserts et les plats en sauce il a fallut trouver une alternative.

 

Ils ne contiennent ni lactose ni cholestérol, et sont pauvres en graisses.

Les farines

Je n’ai pas 36 farines chez moi, j’en utilise 3 (blé , maïs et épeautre) et 2 fécules (arrow-root et maïs).

Les farines contiennent de l’amidon, un glucide complexe essentiel, première source d’énergie de notre corps, et est indispensable au fonctionnement de notre cerveau.

Conclusion

Comme lors de tout changement, comme un déménagement, il faut investir dans les produits de base pour sa cuisine et sur le coup on a l’impression que tout cela coûte cher mais au final les produits dure longtemps. Peut-être faut-il acheter au fur et à mesure pour finalement sélectionner ses ingrédients préférés. J’espère que ma liste de base de cuisine vous aidera pour vos futur achat 🙂

 

9 juillet 2017

Laisser un commentaire